CHB01

Christophe BAUMGARTEN

Avocat au Barreau de Bobigny
Ancien membre du Conseil de l’Ordre
Spécialiste en Droit du travail
DEA de Droit privé

Ecrivez-moi
cbaumgarten@jdsavocats.com
Appelez-moi
01 48 96 14 48

Pourquoi vous êtes vous orienté vers le droit social ?

Deux facteurs : mes engagements personnels, qui me dirigeaient naturellement vers la défense des plus faibles, ainsi que mon gout pour la technique juridique. Parmi les nombreuses causes que j’ai pu avoir envie de défendre, c’est celle des travailleurs qui combine de mon point de vue le mieux aspects sociétaux, humains et techniques.

Quel(s) domaine(s) du droit social vous intéresse(nt) le plus (individuel, collectif, IRP, protection sociale…)?

Si j’ai pu au cours de ma carrière d’avocat aborder tous les domaines du droit social, ce sont les questions relatives à la représentation du personnel (droit des comités d’entreprise, droit syndical…) qui m’ont le plus passionné. C’est sans doute en raison du caractère très « politique » de ce droit, mais également de sa complexité technique. En effet, les règles écrites sont peu nombreuses au regard de la diversité des situations rencontrées sur le terrain, de telle sorte que la recherche de solutions mêle finesse de l’analyse juridique, sens des réalités sociales et créativité.

Entre vos activités de conseil et de contentieux, avez vous une préférence, et laquelle ?

Conseiller, c’est avant tout évaluer les rapports de force. Cela nécessite une connaissance pointue des risques (ceux qui pèsent sur le client et ceux que l’on peut faire peser sur la partie adverse), que seule la pratique judiciaire apprend. C’est la raison pour laquelle je suis furieux de voir toutes ces officines, qui se proclament « sociétés de conseil » démarcher les comités d’entreprise, en prétendant les conseiller et les assister au moyen de prétendus « juristes » ou « experts », qui n’ont jamais vu un tribunal.
Pour ma part, j’ai énormément aimé plaider les vingt premières années de mon exercice professionnel, mais aujourd’hui c’est le conseil et sa dimension stratégique, qui me passionne le plus.

Pourquoi avez vous créé JDS AVOCATS ?

Les entreprises font de plus en plus souvent appel à des cabinets spécialisés, disposant de nombreux avocats, fortement structurés. Nos contradicteurs disposent ainsi d’équipes compétentes, réactives et efficaces. Je constatais au fil des affaires que la bonne volonté et l’engagement ne suffisaient pas pour contrebalancer cette force de frappe et que les salariés et leurs représentants avaient également besoin d’un grand cabinet en droit social. JDS AVOCATS, de par sa taille (qui augmente régulièrement), la diversité des services disponibles (conseil, assistance, contentieux individuel, contentieux collectif, formation des représentants du personnel…), les moyens et l’organisation dont nous nous sommes dotés (hotline téléphonique, veille juridique, bulletin d’actualité) réalisent cet objectif.