MH01

Marie HODARA

Avocat
Département droit social

Ecrivez-moi
mhodara@jdsavocats.com
Appelez-moi
01 48 96 14 48

Pourquoi êtes-vous devenue avocate ?

Dès mes premières années à l’université, j’ai pris conscience que la pratique du droit qui me correspondait était celle de l’avocat. J’aimais la démarche intellectuelle que ce métier implique : Le fait d’être face à des personnes se heurtant à des difficultés qu’ils ne peuvent résoudre seuls, les accompagner en donnant une traduction juridique à leurs problématiques et élaborer l’argumentation de fait et de droit la plus efficace pour obtenir gain de cause.
Par ailleurs, j’avais tendance étant enfant à prendre systématiquement la défense des personnes lorsque j’entendais qu’on les critiquait, et ce quelles que soient mes relations avec celles-ci. Le métier d’avocat, dans sa dimension de secours, me permet aujourd’hui de mettre à profit cette disposition d’esprit.

Pourquoi avez-vous choisi le droit social ?

J’ai toujours eu une approche très pragmatique de la matière juridique : Ce n’est pas la norme en tant que telle qui m’intéresse le plus, mais la manière dont on peut l’utiliser et surtout, ce à quoi elle s’applique.
Dans cette optique, le droit du travail est le domaine qui m’a le plus intéressée car il s’applique au quotidien de la majorité des gens et parce qu’il mobilise des champs de connaissance nombreux et passionnants : économie, politique, philosophie, sociologie, ergonomie, psychologie… Il permet donc d’avoir une appréhension très riche du monde qui nous entoure.
J’ai également souhaité exercer une activité qui soit conforme à mes convictions politiques. La pratique du droit social aux côtés des salariés m’offre une vie professionnelle en adéquation avec ces convictions.

Préférez-vous le conseil ou le contentieux ?

Je ne pense pas avoir de préférence. Ce sont deux manières d’intervenir auprès des clients qui se complètent et qui demandent chacune de l’analyse et de la stratégie.

Pourquoi avez-vous choisi de travailler chez JDS ?

Le cabinet JDS défend exclusivement les salariés et leurs représentants, ce qui correspond à la pratique du droit que je souhaitais avoir. De plus, il traite de l’ensemble de la matière du droit du travail (relations individuelles et collectives), ce qui offre un exercice on ne peut plus complet du métier d’avocat dans ce domaine.