11 avril 2019 – PAROLE D'EXPERT

280 fois le SMIC : la rémunération moyenne des dirigeants du CAC 40 atteint un record !

GE2
Guillaume ETIEVANT
Expert auprès des CE et des CSE
JDS experts
,

D’après une étude du cabinet de conseil et d’analyse financière Proxinvest, la rémunération moyenne des PDG des entreprises du CAC 40 (40 plus grandes entreprises françaises) a été de 5,1 millions d’euros en 2017. C’est un record. Au-delà du salaire fixe, ce montant intègre les éléments variables de rémunération (bonus annuel, jetons de présence, avantages en nature, stock-options, etc.). Seuls ne sont pas pris en compte les coûts de leurs retraites supplémentaires (les fameuses « retraites chapeaux »).

Sauf à démontrer qu’ils ont été 280 fois plus « productifs » que leurs salariés payés au SMIC (240 fois plus si l’on prend le salaire médian*), un tel niveau de rémunération paraît totalement déconnecté de la productivité du travail de ces PDG. Le constat demeure si l’on élargit le champ d’analyse aux 120 premières entreprises françaises (le SBF 120), dont la rémunération moyenne des PDG atteint 3,8 millions d’euros (soit 210 fois le SMIC, et 185 fois le salaire médian* des français), son plus haut niveau historique !

Au-delà de leurs montants, ces rémunérations ont enregistré une croissance à deux chiffres par rapport à 2016 : +14% pour les PDG du CAC 40 et +10% pour ceux du SBF 120. Au même moment, le salaire brut moyen a progressé en moyenne de 1,4% pour l’ensemble de la population en France.  Sujet de préoccupation majeure des salariés et de leurs représentants, la question des inégalités salariales dans l’entreprise trouve ici son expression la plus brutale.

Pour l’anecdote, il y a près de 2 500 ans, Platon estimait déjà qu’il revenait au législateur d’établir quelles étaient « les limites à la richesse et à la pauvreté » : il proposait alors un rapport de 1 à 4. Nous en sommes loin.

 

* Le salaire médian est le niveau de rémunération qui sépare un effectif de salariés en deux moitiés comportant le même nombre de personnes : 50% des salariés gagnent plus, 50% gagnent moins.

15 janvier 2019 PAROLE D'EXPERT

Les formes insidieuses et pernicieuses du harcèlement institutionnel

/ TOUT LIRE